Mystère d’Elena

Mystere d 'elena

Cépages : Cabernet Franc (40%), Tannat (25%), Malbec (25%) et Merlot (10%).

Rendement : 18 hl/ha, 0,6 ha de vignes.

Viticulture : Soin de la vigne par cuivre, soufre, et argile. Entretien mécanique de l’intercep, effeuillage, entretien de l’enherbement avec un « rolofaca », engrais verts, etc.

Vinification : Macération pré-fermentaire à froid afin d’extraire les arômes.
Fermentation entre 22°C et 30°C avec les levures indigènes du terroir. Pigeages réguliers et délicats. Sélection du jus de goutte uniquement. Vieillissement de 18 mois en fût de chêne, avec bâtonnages mensuels. Opérations par gravité exclusivement, sans aucune pompe.
 Respect du cahier des charges de l’agriculture biologique.

Notes de dégustation : Vin gras et charnu, exprimant une grande complexité arômatique sur le cassis, la réglisse, les épices ainsi que des notes vanillées, torréfiées et de moka.

Noté 91/100 par Andreas Larsson, meilleur sommelier du monde 2007, créateur de « Tasted 100%Blind » : « Couleur pourpre foncée, noire comme de l’encre, avec des arômes purs et relevés, cassis, cerise noire et un goût d’épices aux herbes. La bouche est dense avec une structure onctueuse et une belle amplitude, retenue par une jolie fraîcheur, des arômes digestes de cassis avec de la sauge et du poivre. Le chêne n’est pas perceptible, et la finale est longue et vigoureuse. »

Eric Fabre, sommelier caviste chez Atrium Vigouroux (Cahors – 46) : « Des fruits noirs bien cuits, une jolie complexité avec un côté sauge, un peu de violette, des épices bien sûr (douces apportés par le fût, mais aussi un peu plus sèches). En bouche, c’est dense, un vin qui a de la mâche, mais avec une certaine élégance. La finale se déroule, et soudain, du cigare ! Pas la cendre froide ! Non ! Le tabac doux séché. C’est bien la première fois que je déguste quelque chose d’approchant. C’est sans aucun doute le Quercy le plus complexe et le plus abouti que j’ai pu goûter, et de très loin. »

Journal Le Monde, spécial Vins, juin 2019 : « De tout petits rendements, une bonne part de cabernet franc (40 %), complétée par un assemblage de tannat, malbec et merlot, donnent ce vin à la fois charnu et distingué. Au nez, des notes très florales de violette et de rose embrassent le café. La bouche est fine, veloutée comme une caresse. A aérer impérativement avant de servir ou à oublier une dizaine d’années en cave. »

Conditionnement : 1 000 bouteilles de 75 cl.

Servir : Entre 14 et 16°C – ouvrir la bouteille 2 heures à l’avance. Accord : Magret de canard, viandes rouges en sauce, entrecôte de boeuf au barbecue sauce crémée à la sauge.

Garde : Entre 15 et 20 ans.

Millesime 2011 : Récompensé par un Raisin d’OR lors du concours des Jeunes Talents du Vins 2013.

Millésime 2015 : 2 étoiles au Guide Hachette des Vins ; Médaille d’Or et Coup de Coeur au Concours Terre de Vins ; Sélectionné dans le journal Le Monde ; Noté 91/100 par Andreas Larsson

Millésime 2017 : 2 étoiles au Guide Hachette des Vins